• TPO - Temps partiel occasionnel
  • Québec-Métro

Informations de base

  • Lieu de travail :  Québec-Métro
  • Catégorie :   Services spécialisés et autres professions
  • Date d'entrée en fonction :  2024-05-31
  • Date d'affichage :   du 2024-05-16 à 2024-05-31

Conditions de travail

  • Statut de l'emploi :  TPO - Temps partiel occasionnel
  • Durée :  2 ans
  • Heures par semaines :  14
  • Salaire :  Entre 24,78 $ et 35,67 $/heure
  • Période salariale :  Horaire

Mandat

Sommaire du rôle et des responsabilités :
Sous l’autorité hierarchique du chef de services et en collaboration étroite avec le responsable médical et les
autres membre de l’équipe interdisciplinaire, de façon principale et habituelle, les fonctions du titulaire seront
d’assister les proches de la personne utilisatrice dans la démarche de reprise du pouvoir sur la vie ainsi que
dans lon processus de rétablissement. Le tout, auprès des proches d’une clientèle âgée de 12 à 35 ans, ayant
des problématiques complexes reliées à la santé mentale et étant suivis dans le cadre de la clinique des
premières psychoses du CIUSSSCN, selon le cadre PPEP du MSSS.

Formé en pair-aidance famille et accrédité, il est lui-même un membre de l’entourage (parent, enfant,
frère/sœur, ami, etc.) de quelqu’un vivant ou ayant vécu des difficultés de santé mentale. Le principal outil de
travail du pair-aidant famille est son savoir expérientiel, c’est-à-dire son expérience vécue sur laquelle il a un
recul et qu’il utilise judicieusement en combinaison avec des outils spécialisés pour accueillir, valider et
soutenir les personnes dans les différentes étapes de leur rétablissement personnel et familial.

Dans son travail, le pair aidant famille offre de l’accueil, une présence réconfortante et un soutien
émotionnel aux membres de l’entourage, de l’information utile et de l’aide à la navigation dans les
services. Il partage adroitement son vécu afin d’apporter de l’espoir authentique et de briser le sentiment
d’isolement des familles. Le soutien aux familles peut prendre plusieurs formes incluant des discussions
informelles et ponctuelles, des rencontres en face à face, des groupes de soutien, des appels
téléphoniques ou des réunions.

Responsabilités spécifiques : De façon générale, le pair aidant famille a pour rôle de :

– Fournir un soutien émotionnel aux membres de l’entourage;

– Offrir de l’éducation psychologique aux membres de l’entourage sur la psychose, son traitement et les
services associés;

– Partager des ressources avec les membres de l’entourage et faire la liaison avec les organismes
communautaires offrant des services aux proches;

– Aider les membres de l’entourage à naviguer dans le système de santé;

– Miser sur les forces des membres de l’entourage et offrir de l’espoir;

– Rencontrer les membres de l’entourage en personne, par vidéoconférence, au téléphone et par courriel;

– Collaborer avec l’équipe Premier épisode psychotique (PEP);

– Animer des groupes pour les proches aidants et/ou co-animer des groupes pour les proches avec un autre
intervenant de la clinique;

– Participer au processus de recherche en place;

– Participer à des rencontres d’équipe interdisciplinaire

Exigences

Exigences du poste (formation, expérience)

– Détenir un diplôme d’études collégiales

– Avoir suivi la formation Pairs Aidants Réseau de l’AQRP (Association québécoise pour la réadaptation
psychosociale ) ou être disposé à suivre rapidement cette formation;

– Être âgé de 18 ans et plus;

– Être une personne ayant un savoir expérientiel découlant d’une expérience vécue de soutien d’un proche
ayant eu un épisode de psychose (par exemple: psychose toxique, schizophrénie, maladie affective bipolaire,
etc);

ATOUTS :

Détenir un diplôme d’une formation de mentorat/intervention en pair-aidance famille reconnu par un
établissement d’enseignement

Être membre de l’Association des pairs aidants famille du Québec

Connaissances de base des troubles de santé mentale notamment des troubles mentaux graves associés à des
premiers épisodes psychotiques (PEP);

Expérience d’intervention en pair-aidance famille;

Connaissances du réseau public des services en santé mentale ainsi que des diverses ressources
communautaires de la région

Profil recherché (ex : autonomie, jugement, etc.)

-Flexibilité et capacité à s’adapter aux changements ainsi qu’aux différents milieux de soins (domicile, sites
extérieurs, clinique externe, unité d’hospitalisation);

– Habiletés de communication reconnues avec les proches, les jeunes et les membres de l’équipe
interdisciplinaire;

– À l’écoute, capable de faire preuve d’empathie

– Capacité à s’organiser

– Être à l’aise avec les outils technologiques (ex. : remplir des sondages en ligne, écrire des notes sur word,
utiliser une tablette électronique)

Accès à l'égalité à l'emploi

Conformément à la Loi sur l'Accès à l'égalité à l'emploi, tous les établissements de santé et de services sociaux appliquent un programme d'accès à l'égalité. De ce fait, les personnes issues des groupes visés (femme, autochtone, minorité visible, minorité ethnique et personne handicapée) sont encouragées à faire parvenir leur candidature. De plus, des mesures d'adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées en fonction de leurs besoins. Selon le contexte, le genre masculin ou féminin utilisé dans les affichages désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Partagez :
Partagez :