• TPR - Temps partiel régulier
  • Québec-Métro

Informations de base

  • Lieu de travail :  Québec-Métro
  • Catégorie :   Services sociaux
  • Date d'affichage :   du 2024-07-03 à 2025-01-15

Conditions de travail

  • Statut de l'emploi :  TPR - Temps partiel régulier
  • Durée :  Permanent
  • Heures par semaines :  37.5
  • Salaire :  Entre 27,08 $ et 47,98 $/heure
  • Période salariale :  Horaire

Mandat

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale recrute des agent(e)s de relations humaines (ARH), à temps complet et à temps partiel, afin d’oeuvrer à la Protection de la jeunesse. Si tu as le goût de t’investir au bien-être d’enfants qui en ont grandement besoin, viens prêter main forte à nos équipes (de Québec, Portneuf ou Charlevoix)! Et si le monde de la Protection de la jeunesse t’est inconnu, sache que nous avons un programme d’accompagnement et de soutien pour les nouveaux intervenants!

Profils acceptés

  • bac ou maîtrise en travail social (membre ou non de l’OTSTCFQ)
  • bac ou maîtrise en psychoéducation (membre ou non de l’OPP)
  • bac en criminologie (membre ou non de l’OPCQ)
  • bac en psychologie
  • bac ou maîtrise en sexologie
  • bac ou maîtrise en orientation
  • bac multi (3 certificats parmi : travail social, service social, psychoéducation, criminologie, psychologie, psychologie du développement humain, santé sexuelle, sexualité humaine, orientation, santé mentale, dépendance, toxicomanie, enfance inadaptée, intervention auprès des jeunes, intervention psycho-éducative, intervention psychosociale, trouble du spectre de l’autisme, intervention éducative en milieu familial et communautaire)

Nomenclature
Personne qui exerce des activités de conception, d’actualisation, d’analyse et d’évaluation dans un ou plusieurs programmes sociaux.  Plus particulièrement, la personne aura à intervenir auprès du jeune pour l’aider à retrouver un équilibre au plan personnel, familial et social. 

Responsabilités
• Dispenser des services psychosociaux auprès des jeunes et de leur famille dans le besoin, dans le cadre de l’application de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ), de la Loi sur le système de justice pénale pour adolescents (LSJPA) et de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS).
• Élaborer et appliquer les plans d’interventions et/ou les plans de services en considération du mandat de protection.
• Collaborer avec les organismes et les ressources du milieu de vie du système-client.
• Appliquer les politiques conformément aux procédures établies par le CJQ.
• Participer aux réunions d’équipe et aux autres instances de développement de la pratique.
• Développer et maintenir un excellent partenariat avec les équipes cliniques.
• Accomplir toute autre tâche à la demande de son supérieur immédiat.

Important : le travail en Protection de la jeunesse requiert une certaine flexibilité au niveau de l’horaire. Bien que l’horaire régulier soit du lundi au vendredi, de jour, les intervenants doivent régulièrement effectuer des prolongements d’horaire en soirée ou effectuer des quarts durant la fin de semaine, pour accommoder la clientèle ou pour répondre aux différentes urgences. L’intervenant peut alors aménager son horaire ou, avec l’accord de son gestionnaire, faire du temps supplémentaire. L’horaire de travail est donc variable et les intervenants doivent offrir une disponibilité qui réponde aux exigences de ce secteur.

Exigences

• Posséder un diplôme parmi les profils acceptés ci-dessus.
• Posséder une voiture et un permis de conduire valide (obligatoire)
• Être disponible à temps complet ou à temps partiel. Minimum 3 jours par semaine. Possibilité de moins dans certains cas d’exception (étudiants, retraités et certains autres cas).
• Connaissance de la problématique enfance famille.
• Connaissance de la loi de la protection de la jeunesse.
• Capacité d’intervention en contexte d’autorité.
• Habileté à effectuer des interventions dans un très court délai.
• Capacité à travailler sous pression.
• Habileté à désamorcer des situations de crise.
• Capacité à gérer les priorités.

Accès à l'égalité à l'emploi

Conformément à la Loi sur l'Accès à l'égalité à l'emploi, tous les établissements de santé et de services sociaux appliquent un programme d'accès à l'égalité. De ce fait, les personnes issues des groupes visés (femme, autochtone, minorité visible, minorité ethnique et personne handicapée) sont encouragées à faire parvenir leur candidature. De plus, des mesures d'adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées en fonction de leurs besoins. Selon le contexte, le genre masculin ou féminin utilisé dans les affichages désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Partagez :
Partagez :