Informations de base

  • Lieu de travail :  Québec-Métro
  • Catégorie :   Soins infirmiers
  • Date d'entrée en fonction :  2024-04-17
  • Date d'affichage :   du 2024-04-04 à 2024-06-30

Conditions de travail

  • Statut de l'emploi :  TC - Temps complet
  • Durée :  Obtention d'un poste vacant Surdotation Temps complet régulier
  • Heures par semaines :  37,50
  • Salaire :  Entre 25,81 $ et 41,39 $/heure
  • Période salariale :  Horaire

Mandat

Personne qui assume la responsabilité d’un ensemble de soins infirmiers en fonction des besoins biopsychosociaux d’usagers ou de groupes de personnes qui lui sont confiés. Elle évalue l’état de santé de l’usager, détermine et assure la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers. Elle prodigue les soins et traitements infirmiers et médicaux dans le but de maintenir la santé, de la rétablir et de prévenir la maladie. Elle planifie, dispense et évalue l’enseignement aux usagers, à leurs proches et à des groupes de personnes. De plus, elle participe à la recherche visant la promotion de la santé et la prévention de la maladie.

Exigences

Diplôme d’études collégiales en soins infirmiers ou baccalauréat en sciences infirmières.
Permis d’exercice de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).
Expérience dans un secteur similaire, un atout.
Posséder une voiture et un permis de conduire valide (soins à domicile).

Contexte et environnement de travail au TIBD

  • Niveau de complexité élevée : clientèle qui présente une détérioration aiguë de l’état mental d’ordre psychotique, comorbidité associée (toxicomanie, problèmes psychosociaux, problèmes de santé physique).
  • Intensité de services élevés (2-4 visites par jour à domicile) ce qui signifie que les besoins et les interventions requis par la personne sont similaires à un milieu de soins (centre hospitalier, voir même hospitalisation à l’urgence) mais sont réalisées à domicile.
  • Selon l’évaluation, les interventions à domicile (sans filet de sécurité) sont réalisées à un ou deux intervenants.
  • L’alliance et le lien thérapeutique constituent des conditions essentielles à l’adhésion et à la collaboration volontaire du client au traitement.
  • L’intervenant est son propre outil de travail à domicile donc il doit développer des champs d’expertises différents et adapter ses modes d’intervention en fonction des besoins du client qui sont en constante évolution.
  • Les intervenants sont les yeux et les oreilles du médecin psychiatre, ce qui signifie que l’évaluation de l’état mental doit être juste et complète. Cela peut avoir un impact clinique important sur le traitement pouvant même résulter par l’hospitalisation en fonction de l’évaluation effectuée. Le médecin psychiatre doit être en mesure de s’y fier afin de prendre les décisions adéquates pour le client.
  • L’évaluation du risque, de la dangerosité et du milieu de vie sont des aspects très particuliers dans le mandat TIBD. Les interventions se font à domicile auprès d’une clientèle en période d’instabilités aiguës présentant des problématiques complexes inter reliées (évolution clinique, identification des facteurs de risque, sécurité du patient, sécurité du citoyen, risque suicidaire complexe à évaluer chez une cohorte de patients instables).
  • Une bonne capacité d’adaptation est requise pour travailler au sein d’une équipe comme le TIBD, en raison de l’évolution des situations, la capacité de revoir des décisions en fonction de l’évolution clinique du patient est hautement sollicitée étant donné que le traitement intensif a une durée limitée (6 à 8 semaines) dans un contexte où l’horaire est variable.
  • Rôle de liaison dans un contexte où des actions rapides et urgentes sont fréquemment requises.
  • L’intervenant doit tenir compte du contexte particulier d’intervention (à domicile) et doit être en mesure de composer avec les proches du client et les ressources communautaires requises.  

Accès à l'égalité à l'emploi

Conformément à la Loi sur l'Accès à l'égalité à l'emploi, tous les établissements de santé et de services sociaux appliquent un programme d'accès à l'égalité. De ce fait, les personnes issues des groupes visés (femme, autochtone, minorité visible, minorité ethnique et personne handicapée) sont encouragées à faire parvenir leur candidature. De plus, des mesures d'adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées en fonction de leurs besoins. Selon le contexte, le genre masculin ou féminin utilisé dans les affichages désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Partagez :
Partagez :