• TPO - Temps partiel occasionnel
  • Québec-Métro

Informations de base

  • Lieu de travail :  Québec-Métro
  • Catégorie :   Services sociaux
  • Date d'affichage :   du 2024-02-03 à 2024-05-31

Conditions de travail

  • Statut de l'emploi :  TPO - Temps partiel occasionnel
  • Durée :  Surcroit temporaire d’une durée maximale de 15 mois - trajectoire étudiante
  • Heures par semaines :  Variable
  • Salaire :  Entre 24,21 $ et 32,32 $/heure
  • Période salariale :  Horaire

Mandat

Ton souhait est de faire carrière à la Protection de la jeunesse? Nous avons une trajectoire étudiante qui t’offre la possibilité d’y travailler durant tes études afin d’acquérir de l’expérience et te familiariser avec les pratiques. Il s’agit de l’emploi d’aide social(e) – futur(e) agent(e) de relations humaines (ARH). Il y a des opportunités d’emplois dans les équipes de la Direction de la protection de la jeunesse (Réception et traitement des signalements, évaluation-orientation) et de la Direction du programme jeunesse (DJ – Application des mesures, Jeunes en difficulté). À la fin de tes études, tu deviendras automatiquement intervenant (ARH), et tu auras ainsi une bonne longueur d’avance! Voici les profils acceptés dans cette trajectoire étudiante :

  • étudiants ayant terminé leur 2e année, ou ayant complété un minimum de 45 crédits, au baccalauréat en service social, criminologie, psychologie
  • étudiants ayant terminé leur 2e année en technique de travail social
  • étudiant ayant terminé une première année à la maîtrise en psychoéducation

Libellé du titre d’emploi

Personne qui, sans détenir un diplôme de technicien en assistance sociale exerce, dans les limites de sa compétence et de sa formation, un travail de nature semblable et connexe à celui d’un technicien ou technicienne en assistance sociale.

Description

Sous la responsabilité du chef de service des équipes RTS, évaluation-orientation, application des mesures ou jeunes en difficulté, l’aide social aura l’opportunité de comprendre le processus clinique d’intervention en protection de la jeunesse ou en première ligne en étant en accompagnement continue avec des professionnels au sein même des équipes de travail. Ainsi, il pourra se familiariser avec l’environnement du continuum des services jeunesse et accomplir diverses tâches clinico-administratives. Il pourra dès lors commencer à appliquer les compétences acquises au cours de ses premières années de scolarité.

Sommaire de la fonction

– Participer à toutes les étapes de l’appropriation de l’intervention auprès des jeunes et de leur famille dans le cadre de l’application de la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ)
– S’intégrer dans le milieu de travail de la Direction de la protection de la jeunesse ou à la Direction du programme jeunesse
– Apprendre à connaitre les étapes d’intervention et les stratégies à privilégier par le biais du pairage avec les intervenants des équipes
– Accompagner les intervenants dans les activités cliniques avec les usagers à l’intérieur ou à l’extérieur de l’établissement
– Accompagner les intervenants dans les discussions cliniques avec la personne autorisée, l’usager, sa famille et les collaborateurs
– Accompagner et collaborer à l’élaboration des stratégies à mettre en place lors d’interventions cliniques avec la clientèle
– Effectuer des tâches clinico-administratives présentes dans le processus clinique
– Collaborer et accompagner les intervenants dans la tenue de dossier de l’usager
– Expérimenter le travail d’équipe
– Participer aux rencontres d’équipe

Exigences

• Avoir terminé et réussi la deuxième année du baccalauréat (ou avoir complété un minimum de 45 crédits) en service social, en criminologie, en psychologie ou une première année à la maîtrise en psychoéducation ou la deuxième année (ou l’équivalent) de la technique en travail social. 

• Fournir un relevé de notes récent attestant une 2e année complétée ou la réussite d’un minimum de 45 crédits dans son programme de formation (baccalauréat en service social, criminologie, psychologie, technique de travail social) ou de la réussite de la première année à la maîtrise en psychoéducation

• Posséder un permis de conduire valide (un véhicule peut être requis selon l’affectation).

• Être disponible minimalement l’équivalent d’une journée par semaine (possibilité de deux demi-journées pour certains secteurs). L’équivalent d’une demi-journée doit se faire entre le lundi et le vendredi.

• Être disponible pour suivre les formations d’intégration dans un délai maximal de six semaines suivant l’entrée en fonction. Les cinq formations se donnent sur semaine de jour seulement. 

Accès à l'égalité à l'emploi

Conformément à la Loi sur l'Accès à l'égalité à l'emploi, tous les établissements de santé et de services sociaux appliquent un programme d'accès à l'égalité. De ce fait, les personnes issues des groupes visés (femme, autochtone, minorité visible, minorité ethnique et personne handicapée) sont encouragées à faire parvenir leur candidature. De plus, des mesures d'adaptation peuvent être offertes aux personnes handicapées en fonction de leurs besoins. Selon le contexte, le genre masculin ou féminin utilisé dans les affichages désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Partagez :
Partagez :